Le Conseil Départemental

 

LES SERVICES DEPARTEMENTAUX

MAISON MEDICALE

69, rue de la République

♦ Assistante sociale: Mme Laure HAMMOUCHE

Sur RDV le jeudi matin - Tél: 02 37 23 52 00

♦ Antenne PMI:  permanence chaque mardi de 10h à 11h30

Sans RDV - Tél: 02 37 23 52 00


CONSEIL DEPARTEMENTAL D'EURE-ET-LOIR : COMPETENCE ACTION ET AIDE SOCIALE

 

L'action sociale et les solidarités sont au cœur des missions du Conseil départemental qui vient en aide aux personnes en difficulté financière ou sociale.


Action sociale

Le service de l'action sociale est présent sur l'ensemble du territoire eurélien à travers les circonscriptions d'action sociale de Chartres, Dreux, Châteaudun et Nogent-le-Rotrou qui sont pour certaines d'entre elles intégrées aux Maisons départementales des solidarités.

Les professionnels du service de l'action sociale sont votre premier interlocuteur en cas de difficulté financière ou sociale. Les assistants de service social, les conseillers en économie sociale et familiale ont pour rôle de vous orienter et de vous accompagner dans votre parcours. Accès aux aides financières, liaison vers les professionnels de l'insertion ou des aides à l'enfance et aux familles, conseils pour mieux gérer son budget et son foyer, les professionnels du Conseil départemental sont là pour vous aider.


RSA et insertion

Depuis le 1er juin 2009, le revenu de solidarité active (rSa) remplace le revenu minimum d’insertion (RMI) et en élargit le dispositif. Il s’agit toujours de garantir un revenu minimum, mais aussi de faciliter le retour à l’emploi.

Le rSa assure en effet les travailleurs modestes contre une perte de revenus lors de leur sortie des dispositifs d’assistance financière (RMI, allocation parent isolés) qui sont désormais intégrés au sein du rSA.

Comme l’ancien RMI, le rSa concerne les personnes de plus de 25 ans (ou celles de moins de 25 ans ayant un enfant né ou à naître) sans activité ou exerçant une activité professionnelle mais percevant de faibles revenus.

Néanmoins, dans le cadre de l’adoption de son Schéma départemental d’insertion, le Conseil départemental d’Eure-et-Loir a mis en place des mesures préventives s’adressant aux moins de 26 ans en difficulté. L’objectif est de répondre au risque d’aggravement de certaines situations personnelles qui conduirait inéluctablement au rSa, tout en évitant la mise en place d’un système généralisé d’assistanat, peu motivant dès la sortie des études.

Enfin, le rôle du service de l'Insertion du Conseil départemental est également de s'assurer de la justice sociale en contrôlant la situation réelle des bénéficiaires et de limiter les abus.